CERTIFICAT MEDICAL

 

 

ATTENTION - CERTIFICAT MEDICAL OBLIGATOIRE

 

 

En cette rentrée associative une nouvelle modalité est apparue avec un formulaire de type cerfa permettant pour les pratiquants d'un sport qui renouvellent leur adhésion de ne pas avoir à refaire leur certificat, en bref il vous était demandé d'attester de votre bonne santé, or notre sport ne rentre pas dans cette catégorie et il est donc indispensable de faire établir un certificat auprès de votre médecin traitant.

 

Vous trouverez ci-après la communication de la fédération parue le 21 septembre 2017 

 

Les dispositions du code du sport relatives au certificat médical ont été modifiées par la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé ainsi que par le décret n°2016-1157 du 24 août 2016 relatif au certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique du sport.
 
L’obtention de la licence sportive est subordonnée à la présentation d’un certificat médical. Ce certificat médical établit l’absence de contre-indication à la pratique d’une discipline ou un ensemble de disciplines connexes, il précise si la discipline est pratiquée en compétition ou en loisir.
Le taekwondo fait partie des disciplines à contrainte particulière : « Les disciplines pratiquées en compétition pour lesquelles le combat peut prendre fin par KO ». En conséquence, pour la pratique du taekwondo en combat et en compétition il est donc obligatoire de fournir un certificat médical TOUS les ans.

Remarque : examen ophtalmologique 

Lors du certificat médical le médecin doit porter une attention particulière aux antécédents personnels et familiaux sur le plan ophtalmologique. S’il y a une anomalie à l’examen clinique (champ visuel et acuité visuelle) ou à l’interrogatoire, un avis auprès d’un ophtalmologiste est fortement recommandé. Toutefois, il n'y a pas de microtraumatismes répétés de l'extrémité céphalique de l'orbite et de la péri-orbite dans la pratique du Taekwondo, tant à l'entraînement qu’en compétition. Il n'y a donc pas lieu de réaliser un examen ophtalmologique avec fond d'œil de façon systématique.

 


Ajouté le 26/09/2017 par SANDRINE DANIEL -